Categories

Les Rouges, le milliardaire et moi…

Claude Llabres

Quand en 1987 décède Jean-Baptiste Doumeng, « le Milliardaire Rouge », Claude Llabres, son ami, est chassé du cortège funéraire à coups de pied dans les chevilles par les officiels d’un Parti communiste en pleine crise et qui viennent de l’exclure. Après trente ans de parti dont dix siégeant à son Comité central, le voilà désormais « l’ennemi intérieur des staliniens ». Llabres n’a rien oublié. Longtemps au cœur de ce drôle de monde de la politique et du business, il raconte le paysan de Noé, roi de l’import-export avec l’Est, l’Union soviétique et le PCF. Mais plutôt que de livrer une nouvelle saga consacrée au Milliardaire Rouge, il choisit de révéler ce que furent les relations entre les Rouges et le milliardaire… lui au milieu. Depuis Toulouse, Noé, Paris ou Moscou, Claude Llabres le fait à sa façon, drôle, tendre ou tragique et peint ainsi les mœurs d’une époque où tout semblait permis. Membre du Parti communiste français depuis 1956, secrétaire fédéral de la Haute-Garonne, élu au Comité central de 1977 à 1987, Claude Llabres passe plus de trente ansau contact de l’appareil. Exclu du parti en 1987, il coordonne le mouvement des rénovateurs puis devient conseiller culturel du maire de Toulouse, Dominique Baudis,avec qui il noue une solide amitié.

13.00 €

Afegit al nostre catàleg des de divendres 10 abril, 2015.

Digueu-li a un amic Comparteix a Twitter Comparteix a Facebook
Escriviu un comentari
  • La meva cistella és buida

Targeta de crèdit

  • Paybox Services
  • e-transactions CA
  • Verified by VISA
  • MasterCard SecureCode